Bio

Une volonté de fer !

En un seul mot : la persévérance...ou le FOCUS 


C’est à 13 ans que Sébastien, originaire d'Aix Les Bains (Savoie), fait ses premiers pas sur les planches en rejoignant une Troupe de théâtre amateur. Passionné de scène, à 15 ans il écrit à Patrick Sébastien pour lui demander des conseils «Comment on devient Artiste», Patrick Sébastien lui répond en lui disant qu’il faut faire de la scène, monter des spectacles mais surtout de ne jamais lâcher la proie pour l’ombre. Il faut être persévérant. Au fil des années, c’est ce qu’il fera, de plus en plus impliqué dans le processus de création, il décide de créer sa propre Troupe : « Les 3 Coups ». En 1993 et pendant sept ans, il mettra toute son énergie au service de pièces telles que « Et ta soeur » de Bricaire et Lasaygues, « Trouvez-moi un Ténor » de Ken Ludwing, « Le Père Noël est une Ordure » de l’équipe du Splendid ou encore « Tout Baigne » de Pascal Elbes. Sensible à la comédie en général et aux rôles comiques en particulier, il écrit, en 1998, son premier One-Man-Show : « On a tous nos pt’its problèmes ».
Après quatre ans d’allers-retours entre Aix Les Bains et Paris, en 2002 Sébastien décide de venir s’installer à la capitale pour tenter de vivre de ce fabuleux métier de comédien. Après de nombreuses scènes ouvertes dans différents Théâtre parisiens, il fait sa première belle rencontre artistique : Jean-Marc Ferreol avec qui il commence une collaboration dans l’écriture de sketches pour son One Man Show. Il se produira pas loin de 1000 fois sur les planches du Grenier, ce qui lui apporta une vraie expérience du cabaret.


En 2007, les choses s'accélèrent, le comédien Jacques BERNET lui propose de le remplacer pendant un mois dans la pièce «Mars et Venus» au Théâtre du Triomphe dans le 5ème à Paris, l’aventure durera un an et demi.
Autre rencontre artistique qui jouera un rôle majeur dans le parcours de Sébastien. Après avoir répondu à un casting pour gagner un an de cours au sein de l’école «L’entrée des artistes» sous la direction d’Olivier BELMONDO, Sébastien remporte le concours. Olivier prend en main Sébastien et le fait travailler dans différentes scènes de théâtre et de cinéma. Il sortira de l’école diplômé après avoir joué l’audition de fin d’année au centre de Wallonie devant de nombreux professionnels et en présence du parrain de l’école Jean-Paul BELMONDO. Entre 2010 et 2013, en collaboration avec Olivier Belmondo, Jean-Pierre Bigard et Flash production, ils monteront ensemble la comédie "Ma Bonne étoile perd le nord" qu'ils tourneront pendant trois ans à Paris au Théâtre du Gymnase et au Palais des Glaces ainsi qu'en tournée et même jusqu'à La Haye pour la communauté Française.

En 2019, Sébastien est sur tous les fronts, directeur du café théâtre le GRENIER DINER SPECTACLE PARIS et sur scène aussi aussi.